Un nouveau maître de Port pour Piriac

13 janvier 2022

Christophe Guena

Interview du futur Maître de port, Christophe Guena.

Bonjour Christophe,

Vous allez être maître de Port de Piriac-sur-Mer très prochainement, toute l’équipe de Loire-Atlantique Nautisme ainsi que les clients et plaisanciers sont impatients de vous rencontrer. En attendant, nous aimerions vous connaitre un peu plus.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J'ai 33 ans, je suis originaire de la Baie de Morlaix dans le Finistère. J’ai travaillé 10 ans à Pornichet en tant que directeur de l’APCC Voile Sportive. Cette fonction m’a permis de devenir administrateur au Port de Pornichet. C'est aussi à cette période de ma vie que j'ai souhaité orienter ma carrière professionnelle dans la gestion de structure portuaire. J'ai ensuite passé 3 ans et demi en tant que responsable du port de l’Ile d’Yeu et Quai Garnier aux Sables d’Olonne. 

Je suis ravi de revenir dans le département et de prendre prochainement mes nouvelles fonctions au sein du port de Piriac-sur-Mer en tant que maître de port."

Quelles seront vos objectifs au port de Piriac-sur-Mer ?

"Je souhaite que les plaisanciers puissent profiter pleinement des installations en toute sécurité mais aussi être à leur écoute. Mon objectif étant de développer et proposer des services facilitant leur vie au port tout en rendant la pratique accessible au plus grand nombre."

Quelle est votre qualité principale ?

"Je pense être une personne à l’écoute des autres. Passionné par le milieu maritime et étant moi-même marin, je connais la pratique et ses besoins, ce qui fait pour moi la force d’un maître de port. Connaître la réalité de la pratique et de son environnement est primordial."

Vous nous avez dit avoir déjà été maitre de Port, et nous aimerions savoir ce que vous aimé le plus dans votre métier.

"J’aime beaucoup le travail en équipe et l’échange, que ce soit avec les collaborateurs ou les différents acteurs portuaires, clients, plaisanciers, professionnels du nautique..."

Merci Christophe, on vous dit à bientôt alors dans notre belle capitainerie.